Leaf

Design de produit - 2019

Comment proposer un point d'accès à un ordinateur ?

Un mobilier pour donner un accès à internet aux personnes en ayant besoin. En collaboration avec l’entreprise Trira, filiale d’Emmaüs, revalorisant du matériel informatique, ce mobilier est à destination des centres Emmaüs Connect ou d’autres centres sociaux proposant des points d’accès à un ordinateur et / ou des cours d’informatique. Le projet est en cours d’expérimentation à l’échelle 1 par l’entreprise.

Leaf © Julie Calmettes

Accéder à un ordinateur, s’isoler et échanger

Le mobilier répond à trois attentes du public des centres en place. Avoir un accès à un poste de façon autonome et pouvoir s’installer de façon confortable. Avoir la possibilité de s’isoler pour plus d’intimité et de concentration. Enfin, pouvoir échanger avec un accompagnant lors d’un cours ou d’un temps d’accompagnement. Déployable, l’objet peut se positionner autour de chaises ou fauteuils récupérés chez Emmaüs. Le paravent peut être sorti si nécessaire pour faire un cours.

Leaf © Julie Calmettes
Les trois fonctions du mobilier.
Leaf © Julie Calmettes
Position déployée ou fermée
Leaf © Julie Calmettes
Le meuble crée des îlots dans la salle. La disposition dans la salle est ainsi plus simple et peut être optimisée pour moins de vis-à-vis ou pour un cours.
Leaf © Julie Calmettes
Maquettes d’évolution de la structure
Leaf © Julie Calmettes
Maquettes d’évolution de la structure
Leaf © Julie Calmettes
Maquettes de la forme telle qu’elle a été arrêtée, en position ouverte
Leaf © Julie Calmettes
Cotations et placement sur plaques de Falconboard pour découpe à la laser.
Leaf © Julie Calmettes
Pliage et dépliage

Un déploiement et une construction simple et économique

L’unité centrale, l’écran, la souris et le clavier sont incrustés dans le mobilier, pour un usage simple, rapide et intuitif, le public visé étant peu autonome sur l’ordinateur. Construit en Falconboard et assemblé en mi-bois, il est facilement découpable en atelier et se construit sur place. Le paravent est constitué de plusieurs pans de Falconboard, reliés par du scotch et recouverts de textile. Le coût du dispositif est ainsi maintenu assez faible, étant entièrement fabricable en deux planches de Falconboard et textile, avec peu de besoin d’intervention avant montage sur place. L’unité centrale vient apporter du poids.